Comment choisir un oreiller ergonomique à mémoire de forme ?

Comment choisir un oreiller ergonomique à mémoire de forme ?

Comment choisir un oreiller ergonomique à mémoire de forme ?

Il est maintenant temps de vous décider à changer d’oreiller si vous avez du mal à vous endormir, ou si vous avez des problèmes à avoir un sommeil de qualité. Un oreiller ergonomique pourra régler votre problème. Achetez-en aussi si vous soufrez au niveau des zones cervicales chaque matin, si vous avez des douleurs lombaires. Sur le marché, il y a plusieurs types d’oreillers ergonomiques, mais les modèles à mémoire de forme sont les plus avantageux. Toutefois, il faut imposer quelques critères lors de votre choix.

Les caractéristiques d’un oreiller ergonomique

Un oreiller ergonomique est un coussin qui vous offrira plus de confort quand vous dormez par rapport aux oreillers classiques. Il est parfait pour ceux qui ont des problèmes de dos, d’épaules ou de douleurs cervicales. Il s’adapte à vos positions pour vous offrir une position plus confortable le plus naturellement possible. Il maintient votre colonne vertébrale et votre tête alignée.

Il y a plusieurs types de matériaux pour en fabriquer, mais les oreillers ergonomiques à mémoire de forme sont les plus bénéfiques pour la santé. Effectivement, c’est un matériau très apprécié tant pour les matériaux que pour les oreillers.

Il ne faut pas choisir son oreiller ergonomique par hasard. Un modèle en mémoire de forme améliorera votre confort, soulagera les raideurs de vos muscles. Il prévient aussi toutes les douleurs articulaires et éviter les troubles du sommeil. Si vous avez des enfants, il les aide à trouver le sommeil rapidement. Si vous vous trompez d’oreiller, vous ne pourrez pas profiter de ces avantages. Il se peut que l’oreiller convienne à votre ami, à votre conjoint, mais pas à vous. Ainsi, il est important de considérer plusieurs critères de choix pour trouver le coussin mémoire de forme qui vous convient. Ne vous précipitez pas parce qu’il y aura toujours celui qui vous correspond si vous cherchez bien.

Les erreurs à éviter vis-à-vis de l’oreiller ergonomique

Il y a plusieurs fausses vraies idées qui circulent vis-à-vis de l’oreiller ergonomique. Il faut faire attention parce qu’elles peuvent sembler convaincantes. Premièrement, un oreiller ergonomique n’est pas un oreiller à mémoire de forme. Un oreiller ergonomique est un type d’oreiller qui a la particularité de tenir la colonne vertébrale et la tête en position verticale pour éviter les problèmes reliés au sommeil. Par contre, la mémoire de forme est un matériau constitué de mousse viscoélastique thermosensible pour fabriquer des matelas et des coussins. Il a la particularité de s’adapter à votre morphologie quand vous êtes dessus. Ainsi, la partie en son contact ne subit aucune pression. Un oreiller ergonomique n’est pas forcément fait en mousse à mémoire de forme et inversement, un oreiller en mousse à mémoire de forme n’est pas forcément ergonomique.

Deuxièmement, un oreiller à mémoire de forme n’est pas forcément très ferme. Le but de l’oreiller est de vous apporter le confort nécessaire, la fermeté dépend de vous. Effectivement, il est destiné à vous donner plus de plaisir possible quand vous dormez. Il y a des modèles plus fermes et d’autres qui sont plus souples et moelleux, vous avez totalement le choix.

Troisièmement, les mousses en mémoires de formes sur le marché n’ont pas toutes les mêmes qualités. Vous devez rester vigilant sur ce point parce qu’il y a des publicités mensongères. Ainsi, vérifiez bien la composition de l’oreiller que vous avez l’intention d’acheter. Il y a des produits composés de 10 % seulement de mousse à mémoire de forme et d’autres qui sont authentiques à 100 %. 

Choisissez l’oreiller selon votre habitude de coucher

C’est un point essentiel à considérer lors du choix d’un bon oreiller ergonomique à mémoire de forme. Ceci vous permettra d’avoir la qualité de sommeil que vous attendez. Le coussin doit vous convenir totalement.

Si vous dormez sur le ventre, optez pour un oreiller avec moins de hauteur possible. Votre tête sera bien maintenue et s’alignera totalement avec votre dos. Ceci évitera que votre colonne vertébrale souffre. Vous pourrez alors vous relaxer totalement quand vous couchez.

Si vous dormez sur le côté, les oreillers ergonomiques doivent choisir un oreiller assez volumineux avec une épaisseur de plus de 9 centimètres. Si vous avez de larges épaules, il doit être assez épais pour arriver à la hauteur de votre tête.

Si vous dormez sur le dos, vous devez choisir un oreiller normal. Vous aurez un sommeil de qualité parce que vous ne bougez pas beaucoup. Il vous gardera dans la posture parfaite pour détendre vos muscles. Ainsi, il n’y aura pas de pression sur votre zone cervicale.

Les autres critères de choix à considérer

D’autres critères de choix importants doivent aussi être considérés si vous voulez trouver l’oreiller qui vous conviendra totalement. Vis-à-vis de la fermeté, tout dépend de ce que vous aimez et de votre matelas. Il y a des oreillers souples, mi-ferme et ferme sur le marché. Par contre, la densité optimale est de 50 kg/m3 pour les oreillers ergonomiques en mémoire de forme. La mousse doit réussir à trouver cette densité après chaque utilisation, il ne doit pas se tasser très vite. Pour cela, vérifiez qu’il est composé de mousse de qualité à 100 %.

Quand vous allez sur le marché, ou en ligne, optez aussi pour les modèles qui peuvent être entretenus. Comme vous ne pouvez pas mettre l’oreiller dans la machine, choisissez celui qui a une housse amovible pour que vous puissiez le laver à tout moment. Ceci limitera la prolifération des bactéries et des acariens.

Enfin, prenez la peine d’essayer votre oreiller plusieurs fois. Il faut le tester pour savoir s’il vous correspond ou pas en termes de fermeté et de densité. En plus, l’oreiller doit être convenable avec votre matelas pour dormir confortablement. Les vendeurs proposent alors plusieurs nuits d’essais. 


Rappel anatomique du rachis cervical

Rappel anatomique du rachis cervical

Le rachis cervical comprend l’empilement de 7 vertèbres classées de C1 à C7 qui est divisé en 2 parties. La partie supérieure C1 et C2 a un rôle de soutien tandis que C4 à C7 représentent le segment mobile. Le rachis cervical comprend également des vertèbres par 3 systèmes articulaires tels que le disco-vertébral, inter-apophysaire et unco-vertébral. Les structures adjacentes sont le canal rachidien, trous de conjugaison et canaux transversaires.

Arthrose cervicale : douleurs dans la colonne vertébrale

Arthrose cervicale : douleurs dans la colonne vertébrale

L'arthrose cervicale ou cervicarthrose est une forme d'arthrose de la colonne vertébrale ou arthrose rachidienne. Certains facteurs favorisent la survenue d'arthrose cervicale : malformations de la colonne, traumatismes passés (ex. : coup du lapin) et l'exercice de certaines professions sollicitant le cou. Lorsqu'elle est symptomatique, l'arthrose cervicale se traduit par une douleur et une raideur du cou. Cependant, l'arthrose peut bloquer certains nerfs aux alentours des vertèbres.

Arthrose cervicale : quels exercices pour la combattre

Arthrose cervicale : quels exercices pour la combattre

En mettant en place et en intégrant dans votre quotidien les conseils suivants vous devriez obtenir un soulagement rapide des douleurs de l'arthrose cervicale. Il faut surélever la tête la nuit, utiliser un oreiller d’une épaisseur égale à la distance entre l’épaule et l’oreille, bien se couvrir pour ne pas avoir froid la nuit.