Comment se soigner avec les plantes ?

Comment se soigner avec les plantes ?

Comment se soigner avec les plantes ?

La phytothérapie ou la médecine par les plantes, est fondée sur l’emploi et usage d’extrait de plante. Elle se pratique notamment en Afrique et en Asie et elle fait partie des formes de traitements les plus anciennes du monde. Pour les scientifiques, elle n’est pas considérée comme une « médecine conventionnelle » car  la phytothérapie présenterait trop de risques d’échecs et ce n’est pas une science exacte selon eux. Elle utilise surtout les plantes médicinales afin de traiter un patient. C’est alors la patience qui entre en jeu lors d’une cure puisque la phytothérapie emploie surtout les remèdes naturels. 

Le but de la phytothérapie

Le but de la phytothérapie ou art de se soigner par les plantes est de mettre en place tous les types de plantes médicinales afin de nous guérir. Ces soins peuvent être complémentaires aux soins médicaux que l’on reçoit. Certaines personnes la considèrent aussi comme une solution alternative aux médicaments ainsi qu’aux agressions perpétuelles de notre organisme par les produits chimiques contenus dans ces médicaments. Pour avoir plus de renseignements sur la phytothérapie en général, aller voir le site www.plante-sante.fr serait préférable puisque sur le site ces informations sont complètes et plus explicites. Un guide complet avec les usages des plantes en général y sont visibles afin de pouvoir renseigner toutes les personnes ayant envie se lancer dans une cure de phytothérapie.

Comment se soigner avec les plantes

Quand on parle de phytothérapie, on entend souvent plante et santé. Exactement, lorsque l’on traite un patient en phytothérapie on utilise les plantes médicinales. Mais comment fait-on ? Afin d’optimiser les effets des plantes, on peut les utiliser comme infusions par exemple les tisanes. On peut aussi l’inhaler ainsi que le prendre sous forme de poudres ou de gélules à bases d’extrait de plantes. La plante est alors utilisée dans son intégralité ou seulement une partie. Ce qui différencie la phytothérapie et la médecine moderne est qu’elle traite la personne dans sa globalité alors que les médicaments que l’on prend habituellement servent à traiter un symptôme afin de guérir une maladie. Apparemment, elle agit sur toutes les maladies en rééquilibrant notre organisme en entier. Il est alors possible que l’on prescrit un type de traitement pour plusieurs maladies.

Les avantages à utiliser les plantes

Se soigner avec les plantes médicinales, n’est-ce pas formidable ? Puisque les plantes sont des êtres vivants, la présence de produits chimiques dans le traitement est alors minime. C’est pour cela que faire appel à la phytothérapie est moins dangereuse puisque ce traitement ne présente ni de risque d’intoxication ni d’effets indésirables comme la médecine traditionnelle. C’est aussi la solution pour se refaire une santé à petit prix car oui son traitement est moins couteux qu’une consultation chez quelques spécialistes. Et enfin, la phytothérapie semble une alternative efficace car elle traite presque toutes les maladies qui nous affecte dans notre quotidien. Soigner la constipation par les plantes est par exemple possible. Elle nous aide ainsi à améliorer notre vie en apportant une solution aux fatigues permanentes, aux douleurs que l’on peut ressentir, à une prise de poids etc.


Rappel anatomique du rachis cervical

Le rachis cervical comprend l’empilement de 7 vertèbres classées de C1 à C7 qui est divisé en 2 parties. La partie supérieure C1 et C2 a un rôle de soutien tandis que C4 à C7 représentent le segment mobile. Le rachis cervical comprend également des vertèbres par 3 systèmes articulaires tels que le disco-vertébral, inter-apophysaire et unco-vertébral. Les structures adjacentes sont le canal rachidien, trous de conjugaison et canaux transversaires.

Arthrose cervicale : douleurs dans la colonne vertébrale

L'arthrose cervicale ou cervicarthrose est une forme d'arthrose de la colonne vertébrale ou arthrose rachidienne. Certains facteurs favorisent la survenue d'arthrose cervicale : malformations de la colonne, traumatismes passés (ex. : coup du lapin) et l'exercice de certaines professions sollicitant le cou. Lorsqu'elle est symptomatique, l'arthrose cervicale se traduit par une douleur et une raideur du cou. Cependant, l'arthrose peut bloquer certains nerfs aux alentours des vertèbres.

Arthrose cervicale : quels exercices pour la combattre

En mettant en place et en intégrant dans votre quotidien les conseils suivants vous devriez obtenir un soulagement rapide des douleurs de l'arthrose cervicale. Il faut surélever la tête la nuit, utiliser un oreiller d’une épaisseur égale à la distance entre l’épaule et l’oreille, bien se couvrir pour ne pas avoir froid la nuit.