Radiographie cervicale : diagnostic des traumatismes de la nuque

Radiographie cervicale : diagnostic des traumatismes de la nuque

Radiographie cervicale : diagnostic des traumatismes de la nuque

La radiographie cervicale est un examen efficace pour diagnostiquer des traumatismes de la nuque. Ce type d’examen consiste à effectuer une simple radiographie du cou. Grâce à cette intervention, on peut détecter de manière plus précise des traumatismes de la nuque. Le point sur la radiographie cervicale.

À quoi sert la radiographie cervicale ?

La méthode d’observation est un examen approfondi qui doit être complété par l’IRM. Cette radiographie dispose de plusieurs avantages par rapport à d’autres techniques d’imagerie. Cette technique est courante pour diagnostiquer les traumatismes de la nuque ainsi qu’une arthrose cervicale. Le principal avantage est qu’elle permet d’obtenir des résultats particulièrement rapides par exemple durant la recherche d’éventuelles fractures à la suite d’un accident.

En ayant recours à la radiographie cervicale, on dispose d’un outil pour observer le niveau d’usure et de tassement des articulations à travers des clichés. Cet appareil permet de détecter la présence d’éventuels ostéophytes, surnommé aussi bec-de-perroquet (une petite tumeur osseuse bénigne localisée dans une articulation).

L’inconvénient avec ce type de radiographie est qu’elle est limitée lorsqu’on effectue une observation des tissus du rachis cervical. De ce fait, l’examen radiologique a été progressivement remplacé par la myélographie cervicale puis actuellement par l’imagerie par résonance magnétique plus connue sous le sigle IRM.

Avantages et inconvénients de la radiographie cervicale.

Ce type de radiographie est souvent utilisé afin de détecter les traumatismes des cervicales ou de la nuque. L’utilité de cet examen est multiple puisque la radiographie permet de dépister non seulement la cervicarthrose, mais aussi des fractures, tumeur, discopathie dégénérative… Il suffit d’une quinzaine de minutes pour pouvoir obtenir des clichés radiographiques. Une telle rapidité permet à la radiographie d’exceller durant les situations d’urgence.

En cas de fracture cervicale, ce type de radio permet d’avoir rapidement les informations dont on a besoin sur la lésion du patient. Cette technique d’imagerie présente toutefois quelques limites. Elle ne permet pas de voir l’intégralité des lésions à cause d’une représentation approximative du cou. La tête et le corps empêchent de réaliser des clichés au-dessus et en dessous du cou.

D’autres imageries du cou pour une aide thérapeutique et diagnostic

Il n’y a pas que la radiographie cervicale qui permet de détecter des traumatismes au niveau du cou. En effet, parmi les catégories de techniques d’imagerie, on peut réaliser d’autres examens comme l’IRM ou la myélographie cervicale. Quelle que soit la méthode utilisée, ce système permet de détecter les douleurs au cou.

Articles similaires

Rappel anatomique du rachis cervical

Le rachis cervical comprend l’empilement de 7 vertèbres classées de C1 à C7 qui est divisé en 2 parties. La partie supérieure C1 et C2 a un rôle de soutien tandis que C4 à C7 représentent le segment mobile. Le rachis cervical comprend également des vertèbres par 3 systèmes articulaires tels que le disco-vertébral, inter-apophysaire et unco-vertébral. Les structures adjacentes sont le canal rachidien, trous de conjugaison et canaux transversaires.

Arthrose cervicale : douleurs dans la colonne vertébrale

L'arthrose cervicale ou cervicarthrose est une forme d'arthrose de la colonne vertébrale ou arthrose rachidienne. Certains facteurs favorisent la survenue d'arthrose cervicale : malformations de la colonne, traumatismes passés (ex. : coup du lapin) et l'exercice de certaines professions sollicitant le cou. Lorsqu'elle est symptomatique, l'arthrose cervicale se traduit par une douleur et une raideur du cou. Cependant, l'arthrose peut bloquer certains nerfs aux alentours des vertèbres.

Arthrose cervicale : quels exercices pour la combattre

En mettant en place et en intégrant dans votre quotidien les conseils suivants vous devriez obtenir un soulagement rapide des douleurs de l'arthrose cervicale. Il faut surélever la tête la nuit, utiliser un oreiller d’une épaisseur égale à la distance entre l’épaule et l’oreille, bien se couvrir pour ne pas avoir froid la nuit.